Contenu marketing : 3 outils indispensables pour faire des étincelles


Désormais, le contenu marketing est devenu un incontournable pour les entreprises B2B. Cet outil crédibilise l’expertise d’une société tout en lui permettant de raconter une histoire engageante sur ses produits et services. Mais pour assurer le succès de cette stratégie marketing, 3 leviers d’action-clés sont à mettre en place. Leurs applications sont apprises lors de formation. Le chef de projet webmarketing mettra une politique en place pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Le call to action ou CTA

Le call to action est un bouton ou un lien qui invite l’internaute à passer à l’action. Il se place dans les articles du blog, au cœur d’un e-mail ou encore sur une page du site web de l’entreprise. Son objectif est de convertir le visiteur encore inconnu, en un prospect, et d’inciter les contacts déjà actifs de télécharger de nouveaux contenus. Pour qu’il soit un succès, un CTA doit être bien visible et indiquer clairement l’action que l’internaute est invité à réaliser. L’idéal est de le mettre sur la première moitié de la page web.

 

La landing Page ou page d’atterrissage

Beaucoup de professionnels du marketing ne jurent aujourd’hui que par la page d’atterrissage. Le but de la landing page est en effet, d’optimiser le contenu de la page pour inciter les visiteurs à accepter de délivrer son identité ou son adresse mail. Pour que cet outil soit performant, le mieux est de préciser tout simplement son contenu, et en quoi elle aidera le prospect. Surtout, le formulaire à remplir par le visiteur doit être bien visible et ne demander que l’essentiel.

 

La relance client par e-mail ou follow-up email

Cette stratégie est parfaite pour se démarquer de la concurrence. Il s’agit d’un suivi que l’entreprise envoie à ses visiteurs une fois qu’ils ont entrepris une action sur son site web. Ce procédé sera particulièrement apprécié par les prospects dans la mesure où ils vont mieux comprendre l’utilité d’avoir informé leurs coordonnées. Grâce à cette relance client, le commercial entre en négociation avec le client potentiel et peut conclure la vente. Le tout est de savoir s’adapter aux destinataires et à ce qu’ils recherchent : informations, achat ou service.
Pour en savoir plus sur le marketing digital, et toutes les missions et les métiers, qui peuvent s’apprendre lors de formation de chef projet web, vous pouvez consulter le site https://www.cesi-alternance.fr/.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *