Télétravail et cybercriminalité : 4 règles pour éviter les risques


Le confinement et les mesures sanitaires ont favorisé l’essor du télétravail dans les entreprises. Très tôt, le risque de subir des cyberattaques s’est montré comme une possibilité. Pour protéger votre matériel informatique des cybercriminels, trouvez quelques conseils dans cet article.

1.Mettre à jour le système

Vous devez mettre à jour régulièrement et sans délai les logiciels de votre système. Pour renforcer la sécurité de votre matériel informatique, n’attendez pas que les antivirus, les logiciels ni les systèmes d’exploitation arrivent à expiration. Votre entreprise doit prévenir les failles et défaillances dont se servent les criminels du cybermonde pour accéder à vos données confidentielles.

2.Utiliser des mots de passe sécurisés

Votre entreprise doit protéger au maximum les différents accès aux fichiers, aux documents et à toutes les données. Lors du télétravail, vos employés doivent utiliser le même outil de travail sécurisé qui répond aux normes que vous avez mises en place. Autrement, les cybercriminels trouveront le point faible pour attaquer votre système. Vous devez choisir des mots de passe sécurisés et non facilement imitables. Un mot de passe sécurisé ne doit pas tenir un lien avec votre identité encore moins avec votre nom d’entreprise. Cumulez chiffres, lettres, caractères spéciaux.

3.Installer un VPN

Le Virtual Net Private Network vous aide à dissimuler la localisation de votre connexion. Vous devez les installer sur tous les ordinateurs et smartphones de tout le personnel. Un logiciel VPN rend incompréhensibles pour des personnes extérieures, les informations qui transitent par le canal de connexion. En plus, il vous assure un parfait anonymat.

4.Attention aux spams et Wi-Fi publics

N’ouvrez pas les spams c’est-à-dire les messages pourriels dont vous doutez du destinateur. Si vous les ouvrez par mégarde, ne cliquez jamais sur les liens dans les spams. Par ailleurs, ne vous connectez pas aux services Wi-Fi publics ni sur des matériels informatiques destinés à plusieurs personnes. Cela pourra favoriser l’intrusion des logiciels et personnes malveillants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *