Les étrangers jugent sévèrement le management à la française


2.200 cadres étrangers travaillant dans des sociétés du CAC40, en France ou à l’étranger, ont été interrogés par Frank Bournois, directeur général de l’ESCP et Ezra Suleïman, professeure de l’université américaine de Princeton, pour recueillir leur avis sur le management « à la française ».

drapeau français

Le management français, un management performant…

La première conclusion de cette étude est qu’il existe bien un management français, spécifique à la culture de notre pays. Mais le dessin qui en est fait n’est guère reluisant. L’un des rares points avantageux est qu’il est décrit comme « performant ». Pour près de 80% des cadres interrogés, il existe une vraie culture de la performance, ajoutant même que chacun est poussé « au maximum de ses possibilités ». Sont en outre soulignées des valeurs positives comme l’éthique et la fidélité. Les cadres étrangers apprécient également le savoir-vivre de leurs collègues français, notamment la pause déjeuner, véritable coupure dans la journée de travail.

… mais autoritaire, très hiérarchique et peu accessible

Le management français est considéré par 67% des cadres interrogés comme « hiérarchique » et « centralisé » ; ils estiment que leurs collèges français sont peu portés sur le travail collaboratif et qu’ils privilégient l’individu. Certains insistent même sur leur « autoritarisme ». Ils critiquent en outre le caractère « implicite » de ce management, de nombreuses décisions n’étant pas prises en réunion mais de manière informelle. Les cadres français sont par ailleurs considérés comme « arrogants » et peu ouverts aux cultures étrangères, avec l’existence d’un « plafond de verre » empêchant les étrangers d’accéder à des hauts postes de management dans les entreprises françaises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *