Le métier de skipper


En quoi consiste le métier de skipper ?

Le métier de skipper, connu également sous l’appellation de capitaine de voile, se distingue par la grande variété de compétences requises pour le poste. Maître à bord de son bateau, le skipper a plus particulièrement sous sa responsabilité la navigation et la conduite des moteurs et des installations électriques de son navire. Outre ces missions, il est également chargé de diriger son équipage, de veiller à la sécurité de ses passagers et de superviser la maintenance et les différentes réparations éventuelles de son bateau.

La formation à suivre pour devenir skipper

Afin de devenir skipper, certaines formations sont nécessaires parmi lesquels figure l’obtention du brevet de capitaine 200 voile. Il s’agit d’une formation composée de cinq modules distinctes et se déroulant sur une période de 20 à 25 semaines. En plus de ce brevet, le candidat devra suivre une formation médicale et être détenteur du certificat restreint ou générale d’opérateur. Pour revenir au brevet capitaine 200 voile, le candidat devra, au terme de ses cinq modules, disposer d’une expérience de navigation professionnelle d’un an pour se voir définitivement attribué ce brevet. Il s’agit ici de la formation initiale de base qui ne comprend aucune limitation d’âge. Certaines formations spécifiques additionnelles seront nécessaires pour naviguer au-delà des 200 miles marins. Pour la plupart des modules du brevet, dans le cas où le skipper ne peut justifier d’une activité régulière, ces derniers ont une durée de validité de cinq ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *