Jeune diplômé : comment convaincre les recruteurs ?


Poursuivre ses études afin de décrocher le plus de diplômes possible est une chose, mais commencer sa carrière dans le domaine professionnel en est une autre. Effectivement, la plupart des entreprises exigent une certaine expérience dans leur critère de recrutement, ce qui est un obstacle pour les jeunes diplômés. Comment convaincre les recruteurs de vous embaucher ?

Se documenter

2304874364_cd78bd8073Sortir d’une grande école de jeux vidéo est un plus, mais pour se faire embaucher dans ce secteur très demandé, ce n’est pas suffisant. Il faut aussi avoir de solides connaissances du métier… et de l’employeur. Les jeunes ont souvent tendance à préparer des réponses toutes faites sans vraiment connaître le poste sur lequel ils postulent en vue d’un entretien, ce qui est une grave erreur. Les questions posées par le recruteur peuvent varier d’une entreprise à une autre. Pour mieux se préparer, il faut prendre le temps de se documenter en faisant des recherches en allant sur le site de l’entreprise par exemple. Cette étape est obligatoire pour bien connaître le poste, et savoir précisément quelle serait votre mission.

Avoir une attitude professionnelle

Les jeunes diplômés sans expérience professionnelle sont souvent des novices dans le monde du travail. Pendant l’entretien, il faut cacher ce fait au recruteur. En effet, ce dernier cherche des personnes qui connaissent le fonctionnement d’une entreprise. Il faut alors montrer une attitude plus professionnelle, ce qui n’est pas très facile. Assurez-vous de bien connaître à l’avance le fonctionnement général de l’entreprise (RH, secteur d’activités, finances et administration…). En vous servant de vos connaissances, et en utilisant un langage professionnel, vous pourriez facilement impressionner le recruteur. Si vous avez fait des stages en entreprise, même courts, il est donc essentiel de le mettre en avant. En gardant notre exemple d’école de jeux vidéo, si vous avez suivi la formation du Studio Mercier, par exemple, vous avez été formé avec des outils professionnels, utilisés en entreprise, et vous avez fait des stages. Il faut donc le rappeler au recruteur et ne pas hésiter à faire valoir cette expérience.

Avoir de l’assurance

silhouettes-77496_960_720Pour un jeune diplômé, se présenter à un entretien d’embauche n’est pas évident. Le stress monte et certains perdent même leurs moyens dès l’arrivée dans l’entreprise. Il faut alors bien se préparer à surmonter la timidité et l’angoisse pour ne pas dire n’importe quoi. Le but est de montrer au recruteur que vous êtes sûr de vous et que vous êtes bien au bon endroit. Cette assurance doit être visible dès que vous croisez quelqu’un dans les couloirs en le saluant avec sourire. En racontant votre parcours, limitez-vous au nécessaire en faisant toujours le lien avec votre futur poste. Si vous ne savez pas répondre à une question, n’hésitez pas à le dire franchement. Un « je ne sais pas, mais je vais me renseigner » ou « je ne me suis pas posé la question, mais j’aimerais beaucoup en savoir plus » sera toujours mieux vu qu’une réponse à côté de la plaque bafouillée dans la panique.

Retrouvez plus de conseils pour réussir votre entretien ici : https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/entretien-embauche.html.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *