Incitez les automobilistes à la prudence !


Les dangers souvent négligés de la circulation urbaine

Les associations d’automobilistes se plaignent souvent des radars-tirelires, installés par l’état dans de longues lignes droites bien dégagées, alors que par ailleurs les zones réellement dangereuses, notamment en agglomération, sont oubliées des pouvoirs publics. Un automobiliste roulant à 40 kilomètres heures dans une zone limitée à 30 en raison de nombreux passages piétons est pourtant bien plus dangereux qu’un conducteur roulant à 100 km/heure sur une route à quatre voies, même s’il n’en a pas conscience : la faible vitesse absolue du véhicule semble mettre à l’abri de tous les accidents, alors que même à une telle allure une voiture peut être fatale à un enfant traversant subitement la chaussée !

http://www.securite-routiere.gouv.fr/

La prévention routière par la persuasion

L’installation d’un radar dissuasif, qui affiche la vitesse réelle des véhicules, est un excellent moyen de faire comprendre aux automobilistes leur imprudence : voir s’afficher face à soi la vitesse réelle de sa voiture en rouge, c’est très parlant, et cela fait réfléchir aux risques pris pour les autres… ou pour son propre permis si l’on croisait ultérieurement une patrouille mobile équipée de radars photographiques délivrant des PV et non un simple radar pédagogique.

Un radar dissuasif peut aussi être un dispositif mobile et autonome, grâce à une alimentation par panneau solaire, ce qui permet de le déployer par exemple uniquement lors des entrées et sorties d’école, et d’éviter les effets d’accoutumance par une présence systématique sur la même rue…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *