E-commerce : une valeur estimative de 125 milliards d’ici 2020


Spécialiste de l’e-commerce, l’Observatoire Cetelem de la Consommation a mené une étude se concluant par une suite euphorique de l’achat/vente en ligne pour les années à venir ! Le sondage a été réalisé sur environs 8 000 consommateurs de 12 pays européens. Même si l’e-commerce a écrasé plusieurs de ses condisciples, le magasin physique occupe toujours une place prépondérante.

Un fort potentiel

business-163464_1280Dans l’ensemble, plus précisément dans le monde entier, l’e-commerce a connu une augmentation significative du nombre de consommateurs en ligne. En fait, presque tous les pays ont connu un accroissement aussi bien au niveau du nombre que des dépenses. Avec plus de 143,7 % d’acheteurs, le Moyen-Orient a enregistré la plus imposante croissance. Les Européens sont représentés par l’Europe de l’Est avec une dépense annuelle de 2,222 $ par consommateur. Avec ces chiffres, cette partie ne manquera sûrement pas d’arriver à la tête de la liste.

Une évaluation colossale pour la France à horizon 2020

Depuis quelques années, la consommation en ligne n’a connu que des progressions. Actuellement, les consommateurs des magasins physiques, du m-commerce et des autres enseignes ne représentent plus que 14 %. Ceux qui associent magasin et internet sont de l’ordre de 55 %, soit plus de 30 % d’Européens qui misent sur l’e-commerce. Effectivement, les consommateurs sont encore en interdépendance, mais sont de plus en plus nombreux à utiliser le web. Pour la France, avec une assez bonne situation personnelle de ces consommateurs, le montant estimatif est valorisé à 125 milliards en 2020.

Magasin physique, toujours hors pair

Même avec l’accroissement incessant du taux de consommateurs en ligne, les magasins physiques restent, pour le moment, l’enseigne la plus prisée de toutes. Pour l’Europe entière, ces consommateurs représentent 54 %. Toutefois, ces derniers attendent de nouveaux services pour défier la hauteur d’internet qui offre un large éventail de choix et propose des prestations rapides. Selon un sondage, les clients des enseignes physiques désirent recevoir des informations sur les produits via tablettes interactives et acheter en ligne depuis un point de vente donné. En guise de conclusion : la chance est du côté de l’e-commerce !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *